search_button close_button

Cliquez sur ENTRÉE pour rechercher ou ESC pour quitter

Les salariés jugent leurs bureaux
Télécharger l'étude 2020
close_button
arrow_back_icon Retour à la page d’accueil

Brochure ParisWorkplace 2020

close_grey_buttonprint_icon
Magazine
Publié le 2020-12-03 14:01:08

< br />


close_grey_buttonprint_icon
Suggestion d'articles
Analyse des résultats ParisWorkplace 2020 par Frédéric DABI – Directeur du pôle opinion et stratégies d’entreprise de l’IFOPvideo_play_icon
Vidéo

Analyse des résultats ParisWorkplace 2020 par Frédéric DABI – Directeur du pôle opinion et stratégies d’entreprise de l’IFOP

Ramy Fischler : « Pour concevoir des bureaux, il faut prendre en compte l’espace physique, mais aussi l’espace mental de notre journée de travail »
Interview

Ramy Fischler : « Pour concevoir des bureaux, il faut prendre en compte l’espace physique, mais aussi l’espace mental de notre journée de travail »

Alexandre Pachulski, cofondateur de Talentsoft : « Pour que la distance fonctionne, il faut avoir tissé un lien au bureau »
Interview

Alexandre Pachulski, cofondateur de Talentsoft : « Pour que la distance fonctionne, il faut avoir tissé un lien au bureau »

Philipp Schmidt : « Nous voyons deux types de métiers, certains ‘télé-robustes’ et d’autres ‘télé-fragiles’. Une chose est sûre, il faut ménager des lieux pour retrouver sa ‘tribu’ professionnelle »
Interview

Philipp Schmidt : « Nous voyons deux types de métiers, certains ‘télé-robustes’ et d’autres ‘télé-fragiles’. Une chose est sûre, il faut ménager des lieux pour retrouver sa ‘tribu’ professionnelle »

Anne Thévenet-Abitbol : « Partir du bureau à 16h ou 17h ? Aujourd’hui, ce n’est plus un sujet »
Interview

Anne Thévenet-Abitbol : « Partir du bureau à 16h ou 17h ? Aujourd’hui, ce n’est plus un sujet »

Baptiste Bonnichon : « La localisation et l’âme du lieu sont deux facteurs clés, notre génération cherche à répondre à deux questions existentielles : gagner du temps et donner du sens ! »
Interview

Baptiste Bonnichon : « La localisation et l’âme du lieu sont deux facteurs clés, notre génération cherche à répondre à deux questions existentielles : gagner du temps et donner du sens ! »